Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2009 3 01 /04 /avril /2009 08:19

Divine surprise : dans une longue adresse à Nicolas Sarkozy, Camille de Rocca Serra et Ange Santini, en leur qualité de « premiers responsables de la Corse », attirent l’attention de Paris sur l’impasse de la politique menée jusqu’à présent dans l’île.

Dans un préambule historique, ils rappellent qu’au XVIIIe siècle, notre pays a été une nation qui fit « l’admiration de ceux qui ne la convoitaient pas ».

Après avoir exposé, sobrement mais clairement, un certain nombre de griefs (non développement économique, social et culturel, défaut de prise en compte du problème politique corse, réponses répressives « inadaptées »…), ils exigent l’ouverture immédiate d’un dialogue.

Les premiers lecteurs de cette « adresse » s’accordent, toutes tendances confondues, à reconnaître la portée intellectuelle, politique et historique du texte.

À suivre…

 

JGT

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-guy talamoni - dans Articles politiques
commenter cet article

commentaires

paulu 02/04/2009 00:11

D'après les dernières informations, ils seraient entrés en rebellion et auraient pris le maquis. Rocca serra au golf de spérone, et Santini dans la pinède de Calvi...

Sampieru 01/04/2009 18:18

Poisson d'avril.

david2b 01/04/2009 13:43

Alors elle sera publiée cette lettre ? ;-)
Le temps de poster le premier commentaire et j'ai compris !

BRAVO

David2b 01/04/2009 10:50

Comme quoi tout peut arriver !
Initiative intéressante.. La lettre sera-t'elle rendue publique ?

sartini 01/04/2009 10:46

enfin ! comme d'abitude , ils prennent le train en marche ,ils devraient être les premiers à réagir . ils attendent de voir , et ils font de la récuperation , il serait temps de leur faire comprendre que nous ne somme pas dupe , ils servent toujours et encore leur propres interrets , et c'eux de la france , pas de la corse .

Présentation

  • : Jean-Guy Talamoni
  • Jean-Guy Talamoni
  • : Jean-Guy Talamoni est avocat. Président de l'Assemblée de Corse, il a publié deux ouvrages politiques, "Ce que nous sommes" (Ramsay/DCL, 2001) et "Libertà" (2004), ainsi que trois livres sur la langue corse.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens