Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 20:54

Ségolène Royal nantu à Canal+, oghje: "La France doit continuer à être le phare du monde!" I rispunsevuli francesi ùn cambieranu mai: tuttu si ne fala. Ferma... a pretenzione.

Partager cet article
Repost0
10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 11:24

drapeau corse

U premiu Goncourt à Jérôme Ferrari hè veramente una bona nutizia. Face cunnosce a literatura corsa fora di l'isula. Ramintemu chì l'autore travaglia dinù nantu à a lingua corsa, cum'è traduttore ("Murtoriu" di Biancarelli per indettu). Di più, i so ultimi libri sò veramente d'altu livellu. "Où j'ai laissé mon âme" era digià magnificu.
Sinceri cumplimenti à l'autore !

Partager cet article
Repost0
1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 14:36

Florence-Arthaud.jpg

L’avemu vista è intesa nantu à tutte l’onde è tutti i giurnali, contà a so storia è ringrazià u so telefonu, a so lampera fruntale, a so mamma chì era discitata, è ancu u diavule chì ùn hà vulsutu di ella… Nantu à i pumpieri di Bastia è u SNSM di Macinaghju chì sò andati à circà la… nunda ! Forse chì mi sbagliu – ùn aghju micca intesu tutte e so interviste – ma mi pare chì ella hà parlatu assai di tuttu, di ella stessa in particulare (« Ùn aghju micca persu u capu, aghju fattu què, è pò què… ») ma pocu è micca di i Corsi chì sò ghjunti à salvà la ! Serà forse una cucina di Thiriez ?

 

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 07:13

U Sporting in CFA... Mi face pensà à ciò chì ellu avia dichjaratu un elettu à l'Assemblea di Corsica, parechji anni fà (ùn era micca naziunalistu, era RPR !): "U prublema hè chì i Pinzuti... ùn ci tenenu micca caru !" (Paulu Patriarche). Quessa ùn hè vera per tutti i Francesi. Ma i rispunsevuli pulitichi è spurtivi francesi, ùn ci ponu vede.
Per quelli chì sò cuntenti d'esse francesi, serebbe tempu d'apre l'ochji... U Sporting hè un esempiu, un' inghjustizia di più...

Partager cet article
Repost0
6 septembre 2009 7 06 /09 /septembre /2009 11:48

À leghje (in « LADEPECHE.fr ») :

 

Dicenu chì elli avianu bisognu di un « cumplementu di persunali nantu à Corti ».

È ùn sapianu cumu fà…

Ancu di grazia per elli chì ci hè statu l’incendiu di Castres.

Finalamente casca bè, chì Corsi disoccupati ùn ci n’hè !

 

 

Castres. Gifi : des salariés reclassés en Corse

Un mois après l'incendie du magasin à Mélou.

 

Le 3 août dernier, en début de matinée, le magasin Gifi de la zone de Mélou à Castres était entièrement détruit par un incendie. Pendant que l'enquête de police se poursuit (voir par ailleurs), le groupe installé à Villeneuve sur Lot gère, lui, deux dossiers : celui de la reconstruction d'une enseigne sur Castres au Siala (voir encadré) et le reclassement des huit salariés qui se sont retrouvés en chômage technique dont le directeur, Christian Lopez. « Nous disposons d'équipes volantes dans notre groupe qui interviennent en saison sur des magasins dont l'activité connaît un pic, ou qui se déplacent là où se pose un problème d'effectif, nous explique Jean-Pierre Franconie, directeur Audit interne chez Gifi. Effectivement, nous avons proposé un reclassement provisoire aux personnels en poste à Castres. Quatre nous ont donné leur consentement ».

Ainsi, une salariée du groupe a été affectée sur le magasin de Gaillac et trois autres ont décidé de partir en Corse.

« Nous avions besoin d'un complément en personnels sur Corte, au moins pour trois mois, indique Jean-Pierre Franconie. Les salariés castrais ont donc constitué cette équipe d'intervention ».

Les trois autres salariés, pour des raisons personnelles, essentiellement familiales, n'ont pas donné suite à la proposition. « Nous avons donc monté un dossier de chômage technique », poursuit Jean-Pierre Franconie.

Quant au huitième salarié présent sur le site castrais avant l'incendie, il s'agirait d'un contrat à durée déterminée, qui, malheureusement pour lui, a de fait, perdu son emploi !


        

Partager cet article
Repost0
18 juillet 2009 6 18 /07 /juillet /2009 22:11

 

U procuratore d’Aiacciu, José Thorel, si ne và.

Eccu un omu chì ghjè statu assai utile à a Corsica.

Dipoi cinque anni, interviste nantu à RCFM, ne hà fattu tant’è più… è u so bilanciu si pò leghje nantu à u giurnale : mentre chì ellu face e so valisge, l’omi cascanu cum’è mosche. Dui in vinti quattru ore…

Ma hà avutu dinù i so successi : ci l’hà fatta à fà cundannà deci militanti naziunali à pagà 500 euro per avè calpighjatu durente un ora u giardinu di Clavier...

Bravu !

Thorel si ne và.

Bon viaghju è ventu in poppa.

 

Ghjuvan Guidu Talamoni

  

Partager cet article
Repost0
11 juillet 2009 6 11 /07 /juillet /2009 15:46

Publicatu eri nantu à "La Corse - Votre hebdo":

A canzona di u Padduccu (risposta à Ghjilormu Polverini è à a so puesia « U Padduccu »)

 

Nantu à l’aria di « A canzona di u Cuccu » di Maistrale è F.M. Mattei.

 

 

Quand’ellu cant’u Padduccu

Si spaventa la marina.

Duve ci era u mulinu

Hà scavat’ una piscina,

È per fà e so villà

Spianatu una cullina.

 

Quand’ellu cant’u Padduccu

S’avvicina lu cimentu ;

Di la vita campagnola

Sona u seppellimentu,

È per noi altri Corsi

Nasce un longu turmentu.

 

Quand’ellu canta lu tonu

Trema lu speculatore ;

A notte vene turchina

Da l’attrachjat’ à l’albore,

È di lu Padduccu u Corsu,

Ùn vole sente ne l’odore.

 

Ritiratu, lu prugettu !

Ne ride ancu lu Cuccu.

Ùn pò sbarcà Niculau

À salvà quellu Padduccu,

Nè mancu l’Americani,

Cù Obama Baracuccu !

 

Ghjuvan Guidu Talamoni

 

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 16:53

Bastia, u 1mu di lugliu 2009

 

 

« La justice humaine est d’ailleurs pour moi ce qu’il y a de plus bouffon au monde ».

Flaubert, lettera à Ernest Chevalier, 15 marzu di u 1842.

 

Isse parolle di u grande rumanzieru sò forse appena esagerate. Ma in certi casi…

Quantunque, quandu vo amparate chè vo site cundannatu per avè betu un vichjeru in un giardinu, fendu vi una discursata incù u guardianu à a so moglia…

Ùn vale à avè fattu studii di dirittu. Basta simpliciamente à sapè leghje u francese è à fighjà u Codice penale per vede chì delittu ùn ci hè.

È ancu senza codice, basta à avè un ciarbellu è à riflette appena.

Ma allora, cumu hè chè no simu stati cundannati, postu chì i ghjudici anu un ciarbellu, mi pare, chì elli sanu leghje, è chì u codice l’anu sottu à l’ochji ?

Cum’è a dicianu l’antichi, ancu quelli chì ùn avianu lettu i scritti di Flaubert : « À chì hà danari è amicizia, torce u nasu à a ghjustizia ».

Custì i danari ci eranu.

È a vittima (s’ellu si pò dì) avia almenu un amicu. Un amicu di quelli…

 

Ghjuvan Guidu Talamoni

Partager cet article
Repost0
26 juin 2009 5 26 /06 /juin /2009 10:25

Santa Severa, u veneri 26 ghjugnu

 

Intesa nantu à « France culture » sta mane :

« Pour le Quai d’Orsay, tout ce qui se fait en dehors de la France n’a pas tellement d’intérêt et tout ce qui se fait en France a un caractère universel. »

Quellu chì parlava era Jacques Delors, anzianu presidente di a Cummissione aurupea. Forse, hè per quessa chì ellu hà ricusatu di diventà presidente di a Republica francese qualchì annu fà… Ùn vulia, Ghjacumu, diventà capu d’una armata di pulitichi è d’amministrativi chì guardanu u restu di u mondu cum’è s’ellu era populatu d’una massa di salvatichi piluti…

 

JGT

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Jean-Guy Talamoni
  • : Jean-Guy Talamoni est avocat. Président de l'Assemblée de Corse, il a publié deux ouvrages politiques, "Ce que nous sommes" (Ramsay/DCL, 2001) et "Libertà" (2004), ainsi que trois livres sur la langue corse.
  • Contact

Recherche

Archives

Pages

Liens