Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 15:52

Tchernobyl.jpg

La lettre suivante a été adressée à Monsieur le Président de l’Assemblée de Corse. Nous la  rendons publique, compte tenu de l’urgence et de la gravité de la situation.

 

 

 

À Monsieur le Président

de l’Assemblée de Corse

 

 

 

Monsieur le Président,

 

D’après les informations en notre possession, le Procureur Général de la Cour d’appel de Paris aurait décidé de requérir un non-lieu dans l’affaire de la catastrophe de Tchernobyl, l’audience devant se tenir le 31 mars.

 

Le juge d’instruction se trouve actuellement dessaisi du dossier dans l’attente de la décision de la Cour d’Appel sur le non-lieu.

 

Ces derniers développements dans l’affaire de Tchernobyl, au moment où une nouvelle catastrophe vient de se déclarer, apparaît comme une inadmissible provocation, ayant à juste titre scandalisé les malades et leurs familles.

 

Alors que le juge d’instruction, magistrat indépendant, cherche à poursuivre ses investigations, le Parquet – soumis, faut-il le rappeler, à la chancellerie – entendrait y mettre un terme.

 

La Corse ayant été particulièrement frappée par la catastrophe et notre Assemblée travaillant actuellement à la réalisation d’une nouvelle enquête épidémiologique, il paraît nécessaire de manifester la totale désapprobation de notre institution face à cette manœuvre visant à mettre un terme à l’instruction.

 

C’est la raison pour laquelle, Monsieur le Président, nous vous demandons de saisir en urgence le Garde des sceaux, conjointement avec Monsieur le Président du Conseil exécutif, afin que rien ne puisse empêcher l’instruction pénale de se poursuivre.

 

Je vous prie de croire, Monsieur le Président, à l’assurance de ma parfaite considération.

 

Jean-Guy Talamoni

Président du groupe Corsica Libera,

Membre de la commission « Tchernobyl »

 

 

Copie pour information à Madame Josette Risterucci, Présidente de la Commission « Tchernobyl »

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-guy talamoni - dans Articles politiques
commenter cet article

commentaires

loux jean-marie 27/03/2011 18:42


corsu è ribellu monsieur talamoni vous m avez accepté comme ami ainsi que corsica nazioné merci;dans cette lettre vous m entionné que certains magistrat sont sont sous la coupe d incapable vous
avez raison;on a constaté de quelle façon la justice était neutre pour envoyé YVAN au fond du puits et loin de chez lui;il y a 1 mois environ le vicomte puni a 8 ans d emprisonement pour complicité
d assassinat a montpellier a été trans féré a la santé et a nos frais;croyez a tout mon soutien dans vos combats je ne suis pas corse mais mon coeur est chez vous plus dans la corse du nord je m en
éxcuse de surccroit étant un fanatique des polyphonies j en possède un bon wagon et la collection complète d I MUVRINI continuez votre combat vous avez au mois le soutien d un continental;


Présentation

  • : Jean-Guy Talamoni
  • Jean-Guy Talamoni
  • : Jean-Guy Talamoni est avocat. Président de l'Assemblée de Corse, il a publié deux ouvrages politiques, "Ce que nous sommes" (Ramsay/DCL, 2001) et "Libertà" (2004), ainsi que trois livres sur la langue corse.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens