Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2013 2 06 /08 /août /2013 18:40

beauvau.jpg

« Je veux dire à Monsieur Talamoni que la Corse c’est la France. Elle sera toujours la France » (Corse-Matin du 6 août 2013, en page « France », comme il se doit).

Une première observation : Monsieur Valls me répond alors que je ne lui ai rien demandé. Par courtoisie, je n’ajouterai pas que, sur une telle question, son avis m’indiffère.

Une seconde observation : « La Corse c’est la France » est une affirmation qui évoque irrésistiblement la méthode Coué. Une affirmation au demeurant étrange pour quelqu’un qui, par ailleurs, croit avoir identifié nos singularités culturelles : la Corse, selon lui, serait ontologiquement violente (par opposition à une France particulièrement paisible, comme chacun sait). Les déclarations de notre ministre apprenti anthropologue paraissent donc non seulement discutables mais contradictoires.

Une troisième et dernière observation : « La Corse sera toujours la France ». Ici, on passe de l’anthropologie à la prophétie. Une prophétie particulièrement risquée lorsque l’on connaît les précédents : « La France, de Dunkerque à Tamanrasset… »

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-guy talamoni - dans Articles politiques
commenter cet article

commentaires

rughju 09/08/2013 11:20

mr Talamoni j aimerai un avis sur le conservatoire du littoral ,si demain la corse retrouve son independance ,les terrains achetes par le conservatoire (l etat francais) appartiendrons a qui?

jean-guy talamoni 09/08/2013 19:44



Malheureusement, nous n'en sommes pas là, mais la logique voudrait qu'ils entrent de plein droit dans le domaine public corse.



ghjuvanluca 07/08/2013 07:55

Buona risposta ghjuvanguidu.La Corsica appartiene al suo popolo.Il popolo Corso.
Un'Abbracciu di à Sardegna.

Présentation

  • : Jean-Guy Talamoni
  • Jean-Guy Talamoni
  • : Jean-Guy Talamoni est avocat. Président de l'Assemblée de Corse, il a publié deux ouvrages politiques, "Ce que nous sommes" (Ramsay/DCL, 2001) et "Libertà" (2004), ainsi que trois livres sur la langue corse.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens