Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 20:59

Monsieur le préfet,

 

Il y a pratiquement une dizaine d’années, dans votre préfecture, en présence de votre prédécesseur et des responsables de tous les groupes de cette Assemblée, quatre ministres se sont solennellement engagés au nom d’une République dont vous êtes le représentant en Corse.

Etaient présents le premier ministre, le garde des sceaux, le ministre chargé des collectivités territoriales et un ministre de l’intérieur qui est entre-temps devenu Président de la République.

L’engagement, pris de façon on ne peut plus solennelle, concernait la situation des prisonniers politiques : il s’agissait du rapprochement de tous les prisonniers ayant déjà fait l’objet d’une condamnation.

Le ministre de l’intérieur de l’époque avait même tenu à préciser « qu’il ne serait pas fait de différence en fonction de la longueur de la peine ».  

Depuis, malgré les motions unanimes de cette Assemblée, malgré les voyages à Paris des représentants de la Corse, malgré de nouvelles promesses, force est de constater que l’engagement en question n’a pas été tenu.

En ce domaine comme en d’autres, l’Etat français a honteusement manqué à la parole donnée.

Par ailleurs, les dispositions de la loi pénitentiaire votée par le Parlement français le 24 novembre 2009 relatives au rapprochement des prisonniers n’est pas appliquée.

Monsieur le Préfet, ma question est simple : l’Etat français a-t-il l’intention d’honorer enfin ses engagements, anciens et plus récents, et dans quel délai ?    

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-guy talamoni - dans Articles politiques
commenter cet article

commentaires

Alain Spacensky 19/12/2010 10:59


Bravo, Jean-Guy, je t'embrasse, A bientôt. Alain


Présentation

  • : Jean-Guy Talamoni
  • Jean-Guy Talamoni
  • : Jean-Guy Talamoni est avocat. Président de l'Assemblée de Corse, il a publié deux ouvrages politiques, "Ce que nous sommes" (Ramsay/DCL, 2001) et "Libertà" (2004), ainsi que trois livres sur la langue corse.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens