Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2015 2 27 /01 /janvier /2015 18:48

drapeau corse-copie-1

1/ Après l’annulation des dernières élections, Corsica Libera propose de maintenir l’union entre nationalistes de mars 2014. Femu a Corsica refuse « pour raisons stratégiques ».

2/ Avant le premier tour de dimanche dernier, les deux listes nationalistes engagent des discussions, séparées mais convergentes, avec la liste Renucci. Elles font alors la même analyse : l’UMP s’oppose à la réforme pour la Corse, la gauche y est favorable (Simon Renucci l’a publiquement confirmé). Par conséquent, un accord de principe est passé entre la liste Renucci et les nationalistes.

3/ Dimanche, au soir du premier tour, deux constats peuvent être établis :

-          Les deux listes nationalistes font jeu égal.

-          L’écart entre les listes Renucci et Marcangeli est très important.

4/ Lundi, Aiacciu Cità Corsa confirme qu’elle respectera son engagement vis-à-vis de la liste Renucci, le score décevant de cette dernière ne constituant pas une raison pour renier la parole donnée et pour renoncer à un combat légitime.

5/ Mardi, la fusion est logiquement opérée entre les listes Aiacciu Cità Corsa et Renucci, sur la base d’un accord public de mandature et d'un soutien à la réforme.

Conclusion : La démarche reste la même. Le discours demeure identique. Aucun reniement. Strada diritta.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-guy talamoni - dans Articles politiques
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Jean-Guy Talamoni
  • Jean-Guy Talamoni
  • : Jean-Guy Talamoni est avocat. Président de l'Assemblée de Corse, il a publié deux ouvrages politiques, "Ce que nous sommes" (Ramsay/DCL, 2001) et "Libertà" (2004), ainsi que trois livres sur la langue corse.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens