Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 17:23

Une conférence de presse de la Commission Anti-Répression a été tenue aujourd’hui à Bastia pour rappeler que les engagements de l’Etat français ont été honteusement reniés dans cette affaire.

Il y a sept ans, la promesse de rapprocher tous les prisonniers condamnés était faite à la préfecture d’Aiacciu, devant les responsables de groupes de l’Assemblée territoriale, avant d’être confirmée en conférence de presse. Pour cette annonce, quatre ministres s’étaient déplacés, dont le premier, Monsieur Raffarin, et l’actuel Président de la République, à l’époque en charge de l’intérieur.

Pendant la réunion à la préfecture, Nicolas Sarkozy avait tenu à préciser à l’attention des représentants de Corsica Nazione : « Vous noterez qu’il n’est pas fait de distinction selon la longueur de la peine prononcée ! ».

Peut-être pensait-il, à ce moment là, aux paroles de l’un de ses prédécesseurs au ministère de l’intérieur : « Les promesses n’engagent que ceux qui y croient »

 

Jean-Guy Talamoni

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-guy talamoni - dans Articles politiques
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Jean-Guy Talamoni
  • Jean-Guy Talamoni
  • : Jean-Guy Talamoni est avocat. Président de l'Assemblée de Corse, il a publié deux ouvrages politiques, "Ce que nous sommes" (Ramsay/DCL, 2001) et "Libertà" (2004), ainsi que trois livres sur la langue corse.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens