Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2009 1 01 /06 /juin /2009 17:15

Corsica Libera est revenue à Cala Purcina, rebaptisée « Punta d’Oru » pour flatter l’orgueil des étrangers fortunés peuplant aujourd’hui le lotissement, dont le promoteur n’est autre que Camille de Rocca Serra. Rappelons que ce dernier est accessoirement député et président de l’Assemblée de Corse, et à ce titre l’un des principaux rédacteurs du fameux PADDUC… Un mélange des genres digne d’une république bananière.

Pour les militants et sympathisants s’étant donné rendez-vous aujourd’hui à Porti Vecchju, il s’agissait principalement de rappeler que les Corses sont partout chez eux, même sur cette plage privatisée de fait depuis des années. Cette situation scandaleuse préfigure ce que serait l’ensemble de l’île si le PADDUC entrait en application…

En attendant, une dizaine de militants comparaîtront mercredi devant la Cour de Bastia pour crime de lèse majesté. Celui qu’a constitué notre première incursion chez l’ami du premier personnage de l’Etat Français.

 

JGT

  

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-guy talamoni - dans Articles politiques
commenter cet article

commentaires

pasquale 03/06/2009 13:20

Bonne chance pour le procès d'aujourd'hui !
Bonne chance aussi à Yvan (procès aujourd'hui aussi).

Présentation

  • : Jean-Guy Talamoni
  • Jean-Guy Talamoni
  • : Jean-Guy Talamoni est avocat. Président de l'Assemblée de Corse, il a publié deux ouvrages politiques, "Ce que nous sommes" (Ramsay/DCL, 2001) et "Libertà" (2004), ainsi que trois livres sur la langue corse.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens