Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2009 5 20 /03 /mars /2009 20:24

« Je leur ai répondu que les Romains n’avaient pas l’habitude de livrer un homme avant que l’accusé ait été confronté avec ses accusateurs et qu’il ait pu répondre au grief. »

 

Nouveau Testament, Actes des apôtres, XXV, 16.

 

La confrontation de l’accusé avec ses accusateurs : cette antique pratique judiciaire, qui se perd dans la nuit des temps, a été refusée à Yvan Colonna durant l’instruction… Tout comme d’autres garanties élémentaires : la prise en compte des éléments matériels et des témoins à décharge, une reconstitution, le respect de la présomption d’innocence, un débat contradictoire. En somme, un véritable procès.        

Quel que soit le sort qui lui sera fait en définitive, la « procédure » dont il a été l’objet sera, dans les annales judiciaires françaises, une tâche indélébile. Ceux qui y ont participé laisseront malgré eux leurs noms dans les livres d’histoire.

Et ils y auront une place peu enviable.

 

JGT 

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-guy talamoni - dans Articles politiques
commenter cet article

commentaires

paul Antonietti 28/03/2009 14:25

La suite.

Toujours ces problèmes de sémantique, voici la dépêche de Reuters citée plus haut traduite en titre d'article par Le Monde:

Arrestation au Kenya d'un criminel de guerre des Balkans

On se demande où est passée la présomption d'innocence, même pour un véritable salaud de serbe, dans le journal officiel de tous les pouvoirs!

Ce n'est qu'un exemple de la manière dont les médias rendent compte d'un événement ou d'une situation et conditionne l'opinion publique!

jacky billaud 28/03/2009 10:49

J'ai l'intention de publier sur facebook l'acte des Apôtres 25/16 en complet avec ton commentaire.Puis je le faire?
Ton commentaire sera celui de ton blog au mot près mais l'acte des Apôtre sera en totalité.Le voici:"je leur ai répondu que ce n'est pas la coutume des romains de livrer un homme avant que l'inculpé ait été mis en présence de ses accusateurs,et qu'il ait eu la faculté de se défendre sur les choses dont on l'accuse".
Je peux?
Merci pour ton aide et ton avis.
Jacky.

jean-guy talamoni 28/03/2009 21:07


Pas de problème.
Bien amicalement.


paul Antonietti 27/03/2009 14:12

A-t-on déjà lu ça pour Yvan Colonna?Non!
Si les mots ont encore un sens cette formulation est exacte pour respecter la présomption d'innocence! L'assassin présumé, ce n'est pas pareil!

Un présumé criminel de guerre serbe arrêté au Kenya
MOMBASA, Kenya (Reuters) - Un homme recherché par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) a été arrêté près de Mombasa, au Kenya, où il dirigeait depuis des années une entreprise de sports nautiques.

ANDREANI 22/03/2009 16:41

Veut on qu’il n’y est point d’arbitraire dans les jugements des tribunaux ? Que la loi soit claire et le crime nettement défini. La réaction contre l’arbitraire est une seconde nature chez les corses. (Circulaire Pasquale Paoli aux magistrats provinciaux).

Présentation

  • : Jean-Guy Talamoni
  • Jean-Guy Talamoni
  • : Jean-Guy Talamoni est avocat. Président de l'Assemblée de Corse, il a publié deux ouvrages politiques, "Ce que nous sommes" (Ramsay/DCL, 2001) et "Libertà" (2004), ainsi que trois livres sur la langue corse.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens