Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2009 5 20 /03 /mars /2009 08:26

 

 

Au moment où la Corse vient de connaître – à son tour – un début de mobilisation, il n’est pas inutile de revenir sur l’accord en 165 points signé dans la nuit du 4 au 5 mars en Guadeloupe. Outre la convention relative à l’augmentation des salaires, un certain nombre d’éléments pourraient intéresser tout particulièrement les Corses :

 

-    Baisses des prix : produits de première nécessité, services bancaires, carburants, eau, électricité, transports…

-    Elaboration d’une « Charte de l’embauche locale de Guadeloupéens » (on se souvient des réactions hystériques régulièrement provoquées à Paris par ce type de revendications lorsqu’il s’agissait de la Corse) ;

-    Réserve de 50.000 hectares de surface agricole incompressible (ce qui est très exactement l’inverse des orientations du PADDUC)…

 

Il n’est sans doute pas inutile de relire cet accord et de s’en inspirer dans les temps à venir pour établir nos propres exigences… Sauf à imaginer que, du point de vue des responsables français, ce genre de demandes serait acceptable en Guadeloupe et irrecevable en Corse…

Mais il s’agirait alors d’une position typiquement raciste.

 

Jean-Guy Talamoni

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-guy talamoni - dans Articles politiques
commenter cet article

commentaires

david2b 20/03/2009 23:29

Merci de rappeler ces points essentiels. Faudra-t'il une mobilisation de même ampleur pour obtenir ce qui ne parait être que justice ?

jean-guy talamoni 22/03/2009 19:53



C'est notre avis.



Présentation

  • : Jean-Guy Talamoni
  • Jean-Guy Talamoni
  • : Jean-Guy Talamoni est avocat. Président de l'Assemblée de Corse, il a publié deux ouvrages politiques, "Ce que nous sommes" (Ramsay/DCL, 2001) et "Libertà" (2004), ainsi que trois livres sur la langue corse.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens