Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 20:34
 

Devant l’acharnement des autorités politiques et judiciaires à faire condamner Yvan Colonna, certains responsables corses en ont appelé à « l’honneur de la France ». Cela révèle pour le moins une stupéfiante naïveté. Non pas que ce grand peuple, qui n’est pas le nôtre, soit dépourvu d’honneur. Il serait injuste de dire cela. Nombreux sont les Français, ce soir, à être choqués par la situation faite à Yvan Colonna. Le problème est que dans un pays, lorsque l’injustice s’installe solidement au plus haut niveau de responsabilité politique, l’honneur est le cadet des soucis de ceux qui décident de la vie, de la mort, de la liberté ou de la réclusion… Aurait-il été raisonnable d’en appeler à l’honneur de la Russie au temps des procès staliniens ou à l’honneur de l’Espagne lorsque les franquistes étaient aux commandes ?

La France qui persécute Yvan Colonna n’est ni celle de Victor Schoelcher ni celle de Jean Moulin.

Son honneur semble - durablement - entre parenthèses.

 

JGT

Partager cet article
Repost0

commentaires

G
Il n'y a plus d'HONNEUR en France. En CORSE nous avons toujours respecter l'HONNEUR ET LA <br /> GLOIRE et la FIERTE d'être CORSES. Pour Yvan COLONNA c'est un scandale d'état. Il n'y a plus de justice. CORSICA LIBERA
Répondre
P
C clair ! "Bonjour les valeurs" !! Ils nous foutent la honte !! et nous dans la famille qui reste une des plus anciennes à cultiver ces valeurs, C'est vraiement génant de faire partie d'une France qui de toute façon a toujours su trouver son compte et sauver ses..."comment dire ?" ceux qui se cachent derrière leurs costumes et pouvoirs?? en gros L'IMPARTIALITE ME TOURMENTE et là y a de quoi "péter un plomb"!!! JE SOUTIENDRAI JUSQU'AU BOUT CET HOMME ET SA FAMILLE !<br /> Paps'
Répondre

Présentation

  • : Jean-Guy Talamoni
  • : Jean-Guy Talamoni est avocat. Président de l'Assemblée de Corse, il a publié deux ouvrages politiques, "Ce que nous sommes" (Ramsay/DCL, 2001) et "Libertà" (2004), ainsi que trois livres sur la langue corse.
  • Contact

Recherche

Archives

Pages

Liens