Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2009 2 10 /03 /mars /2009 10:36

  

Lors de sa dernière réunion, l’Assemblée de Corse était saisie d’une motion du groupe « PNC-CHJAMA » relative au procès d’Yvan Colonna. Cette motion rappelait un certain nombre d’évidences, notamment « qu’Yvan Colonna ne semble pas avoir bénéficié d’un traitement équitable de son cas ». (C’est le moins que l’on puisse dire !)

Aussi, le projet de délibération demandait au ministre de la justice « de tout mettre en œuvre pour que le procès en appel d’Yvan Colonna bénéficie de toutes les garanties quant à l’application du droit à l’équité judiciaire, conformément à l’article 6 de la convention Européenne des droits de l’Homme et de veiller au respect le plus strict des fondements et des grands principes de la justice. »

Cette motion n’est même pas parvenue dans l’hémicycle : elle a été écartée par la « commission permanente » qui l’a jugée irrecevable.

Il est vrai qu’il était pour le moins improbable de voir les Ponce Pilate de la CTC désavouer, même du bout des lèvres, leurs maîtres parisiens.

 

Jean-Guy Talamoni

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-guy talamoni - dans Articles politiques
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Jean-Guy Talamoni
  • Jean-Guy Talamoni
  • : Jean-Guy Talamoni est avocat. Président de l'Assemblée de Corse, il a publié deux ouvrages politiques, "Ce que nous sommes" (Ramsay/DCL, 2001) et "Libertà" (2004), ainsi que trois livres sur la langue corse.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens