Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2015 4 26 /03 /mars /2015 17:38

~~Cunferenza di stampa di u 25.III.15 in Bastia Résultats élections départementales 2015 :

Bastia 1 (Poli/Maestracci) : 6,57% - 201 voix

Bastia 2 (Simoni/Stagnara) : 14,94% - 400 voix

Bastia 3 (Andreuccetti/Sicurani) : 6,13% - 185 voix

Bastia 4 (Alfano/Bonavita) : 6,39% - 261 voix

Calvi (Simeoni/Villanova) : 15,01% - 806 voix

Capicorsu (Quenot/Susini) : 9,57% - 664 voix

Corti (Cesari/Tomasi) : 22,62 % - 562 voix

Golu (Geronimi/Sargentini) : 8,26% - 584 voix

Candidatures soutenues par Corsica Libera :

Bavella (Giraschi/Halewa) : 10,34% - 543 voix

Fium'Orbu (Benedetti/Paolini) : 17,17% - 971 voix

« Grand Sud » (Gambini/Guiseppi) : 28,51% - 1493 voix

Taravu-Ornanu (Caitucoli/Segondy) : 22,91% - 1706 voix

Corsica Libera s’est toujours prononcée pour la disparition des conseils généraux et du système clientéliste qui leur fut adossé des décennies durant. Fidèle à son discours, Corsica Libera a donc mené campagne pour la mise en œuvre de la collectivité unique conformément au vote de l’Assemblée de Corse. Notre mouvement a par ailleurs réitéré ses propositions pour contenir les dérives clientélistes, notamment par la création d’un organisme corse d’évaluation et de contrôle des politiques et fonds publics. Par ailleurs, cette campagne fut l’occasion d’affirmer nos fondamentaux dans le cadre de candidatures frappées au sceau de la clarté et de la cohérence politique. Les résultats obtenus attestent d’un ancrage de notre courant dans la société corse. Sous notre bannière, nos résultats sont toujours supérieurs à 6% et atteignent des seuils de représentativité considérables dans certains cantons : 15% à Bastia 2 et Calvi, environ 23% sur Corti. Ces scores sont un message clair à destination de Paris en faveur d’une solution politique ambitieuse sur la base des votes majoritaires de l’Assemblée de Corse. Ils sont à verser au rapport de force en construction avec un pouvoir qui aujourd’hui méprise la volonté des Corses majoritairement exprimée.

Ces résultats satisfaisants ne sauraient nous exonérer d’une analyse sur l’implantation durable du vote Front National sur notre terre. Ce constat est inquiétant. Le FN est non seulement un ennemi du mouvement national, mais plus largement un ennemi de l’identité corse et des droits du peuple corse. Une analyse détaillée par bureau de vote atteste élection après élection d’un fort vote communautaire français en faveur de ce parti (bureaux où existent une forte concentration de militaires et policiers français). Une telle réalité ne peut conduire à occulter l’existence d’un vote corse pour le FN. Il est de la responsabilité de Corsica Libera de renforcer son discours sur des problématiques réelles qui préoccupent les Corses mais pour lesquelles le FN développe une mauvaise analyse et des propositions tout aussi inappropriées, tant sur le plan éthique que sur le plan politique. Concernant le second tour, nos électeurs sont libres. Corsica Libera remercie tous les Corses ayant opté pour le camp national et n’apporte aucun soutien aux candidats restant en lice.

Corsica Libera

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-guy talamoni
commenter cet article

commentaires

electricien a paris 29/03/2015 15:26

Votre blog est une source d'inspitation ! merci pour vos articles.
Patrick.

dofus-generateur.blogspot.fr 28/03/2015 14:54

Merci pour cet article .

Présentation

  • : Jean-Guy Talamoni
  • Jean-Guy Talamoni
  • : Jean-Guy Talamoni est avocat. Président de l'Assemblée de Corse, il a publié deux ouvrages politiques, "Ce que nous sommes" (Ramsay/DCL, 2001) et "Libertà" (2004), ainsi que trois livres sur la langue corse.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens